Mondiaux d’athlétisme: les Jeux à défaut du podium pour le relais 4 x 400m mixte

Dylan Borlée, Camille Laus, Kevin Borlée et Hanne Claes ont battu le record de Belgique en 3.14.22.
Dylan Borlée, Camille Laus, Kevin Borlée et Hanne Claes ont battu le record de Belgique en 3.14.22. - PN

Il faut un début à tout. Et parfois, celui-ci est prometteur. Pour le premier 4 x 400 m mixte de l’histoire des Mondiaux d’athlétisme, qui précédait le premier de l’histoire olympique que l’on découvrira dans dix mois aux Jeux de Tokyo, la Belgique a d’emblée trouvé sa place. L’équipe codirigée par Jacques Borlée et Carole Bam, les coachs respectifs des équipes hommes et femmes, a assuré sa qualification pour le Japon devenant le premier « collectif » à atteindre cet objectif après les « individualités » Bashir Abdi et Koen Naert (marathon), Isaac Kimeli (5.000 m), Hanne Claes (400 m haies) et Nafissatou Thiam (heptathlon). L’occasion était belle, il est vrai, de se faufiler parmi les huit heureux pour un pays habitué à maîtriser cette course relais depuis plus de dix ans maintenant. Quand une épreuve a encore ses dents de lait, il est généralement plus facile d’en profiter que quand elle a un statut bien établi, parce que tout le monde n’a pas encore cerné ses contours.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct