«Nos carillons wallons ne sont plus à niveau»

La filerie est l’une des fragilités de nos carillons trop anciens.
La filerie est l’une des fragilités de nos carillons trop anciens. - Mathieu Golinvaux.

Si le savoir-faire des carillonneurs n’est plus menacé de disparition et se transmet désormais de génération en génération, il reste un point noir que souligne l’Association campanaire wallonne (ACW) : les carillons wallons sont dans un triste état, et il est bien difficile de faire comprendre à leurs propriétaires, autorités civiles ou religieuses, qu’il faut remettre ces instruments à niveau, sous peine d’obsolescence.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct