Nafi Thiam: «Ce n’est pas parce que je gagne que ça tombe du ciel»

Nafi Thiam, dont l’heptathlon commence ce mercredi et s’achève le lendemain en fin de soirée, dit ne craindre ni la chaleur, ni les horaires. Jimmy Bolcina/Photonews.
Nafi Thiam, dont l’heptathlon commence ce mercredi et s’achève le lendemain en fin de soirée, dit ne craindre ni la chaleur, ni les horaires. Jimmy Bolcina/Photonews.

L’heure H arrive à grands pas pour Nafi Thiam. Ce mercredi, elle entamera ses sept travaux dans le stade Khalifa de Doha avec l’objectif de « faire le mieux possible », comme elle le dit régulièrement. Après ses victoires aux Jeux de Rio 2016, aux Mondiaux de Londres 2017 et à l’Euro de Berlin 2018, on la sent déterminée mais également un peu irritée par le fait que tout le monde s’attend à ce qu’elle n’ait qu’à paraître pour gagner. Elle l’a expliqué ce lundi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct