«Littérature et politique ne font pas bon ménage»

«
Nous sommes tous pris dans une réalité et, similairement, les gens de cette époque-là étaient pris dans la leur.
»
« Nous sommes tous pris dans une réalité et, similairement, les gens de cette époque-là étaient pris dans la leur. » - John Foley/Opale.

entretien

Ce voyage dans le temps engage le lecteur à s’immerger dans une période sombre de l’histoire. Un roman noir d’une grande humanité dont la longueur est le seul défaut. Une épopée au cours de laquelle le lecteur fera connaissance avec de nombreux personnages représentant la société de l’époque. Lucien Shraut, un artilleur en déroute qui finira par déserter, Jacqueline Perret, une adolescente qui voit dans cette fuite une aventure qui fera d’elle une femme, ou encore Paul Guirlangue, l’avocat fasciste qui se réjouit de l’arrivée des Allemands. La fuite de tout ce peuple offre des rencontres, réussies ou ratées, et l’auteur une fresque historique de la défaite française de 1940.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct