De Gaulle, une légende française

Michel Winock.
Michel Winock. - D.R.

Les évocations de la carrière de feu Jacques Chirac sont venues rappeler que le gaullisme fut un courant politique puissant en France, qui survécut plus de trois décennies à la disparition de son fondateur – même s’il est permis de se demander s’il n’y eut pas, parfois, usurpation de titre.

L’actualité éditoriale témoigne que l’héritage de Charles de Gaulle – qui quitta le pouvoir le 27 avril 1969 et la scène le 9 novembre 1970 – ne cesse de hanter la mémoire des Français. Il faut dire, comme l’épingle l’historien Michel Winock dans son Charles de Gaulle – Un rebelle habité par l’histoire, que vient de publier Gallimard, que le général a refait la France à deux reprises. Et à notre époque, si pauvre en hommes d’État, cela laisse rêveur.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct