Gouvernement flamand: ce qu’il faut retenir de l’accord en dix points

Jan Jambon, ministre-président flamand.
Jan Jambon, ministre-président flamand. - Photo News

Fatigués mais fiers, les négociateurs de la « suédoise bis » (N-VA, CD&V, VLD) ont présenté leur accord de majorité à la presse lundi midi. Un résumé du moins, car les douze pages lues par Jan Jambon, nouveau ministre-président de la Flandre, ne contiennent évidemment pas l’intégralité des mesures reprises dans un véritable « livre » qui sera disponible mardi. Il devrait compter au moins 300 pages.

Cela n’empêche pas de pouvoir déjà épingler une série de mesures marquantes.

En matière d’emploi. Grosse pression sur les chômeurs. « Tout le monde devra se retrousser les manches », a déclaré Jan Jambon en guise d’introduction à sa présentation. « Nous mettons la barre haut mais nous ferons en sorte que chacun puisse suivre. » Concrètement, le gouvernement flamand vise un taux d’emploi régional à 80 %, ce qui placerait la Région dans les tops européens. Cela passe par la mise au travail de 120.000 personnes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct