Un rapport reproche aux Européens leur laxisme face aux colonies israéliennes

La colonie de Maale Adumim, fondée en 1975.
La colonie de Maale Adumim, fondée en 1975. - reuters

Il existe souvent un écart coupable entre les intentions et les actes. C’est en quelque sorte le reproche que fait le prestigieux « think tank » European Council on Foreign Relations (ECFR) dans un rapport publié ce 1er octobre à propos de la « politique de différenciation » prônée par l’Union européenne dans ses relations avec l’Etat d’Israël. Cette politique a pour but d’exclure les colonies israéliennes dans les territoires occupés des bénéfices d’accords conclus entre l’UE ou ses Etats membres et Israël.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct