La presse flamande s’interroge sur le nouveau gouvernement: «Virage à droite», «l’ombre du Vlaams Belang»

Gwendolyn Rutten (VLD), Jan Jambon et Bart De Wever (N-VA), Wouter Beke (CD&V)
Gwendolyn Rutten (VLD), Jan Jambon et Bart De Wever (N-VA), Wouter Beke (CD&V) - Belga

Un accord a été conclu lundi entre la N-VA, le CD&V et l’Open VLD. Si le casting des ministres n’est pas encore connu, c’est Jan Jambon (N-VA) qui sera le Premie ministre de la région flamande.

Pour De Standaard, « l’accent est mis sur le travail, l’économie, l’éducation et l’intégration aux détriments du climat, de l’aménagement du territoire, thèmes sur lesquels a pourtant travaillé dur le précédent gouvernement ». L’ombre du Vlaams Belang plane. Pour, le quotidien, il n’y a pas trois partis au gouvernement mais bien quatre – en tenant compte du Vlaams Belang ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct