Une performance chorégraphique épuisante: La muse endormie de Brancusi

Une performance chorégraphique épuisante: La muse endormie de Brancusi

A mi-parcours de l’exposition, le visiteur aborde la salle présentant une des œuvres les plus célèbres de l’artiste : la muse endormie. Comme dans les autres salles, les sculptures de l’artiste sont entourées par des photographies et autres documents. Un élément diffère toutefois. Assise sur le sol, immobile, une jeune femme semble totalement imperméable aux allées et venues alentour.

Au bout d’un moment, elle ouvre les yeux légèrement, les referme, les rouvre… Infiniment lentement, son visage se redresse de quelques centimètres puis repart en sens inverse. Telle le modèle de Brancusi, Sue Yeon Youn semble flotter dans un autre monde. Le visage apaisé, sans la moindre trace d’émotion, elle va durant plus de 30 minutes descendre lentement de sa position assise de départ pour s’étendre entièrement sur le côté, son visage posé au sol rappelant instantanément la sculpture.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct