Mithra s’allie au numéro 2 de la contraception aux Etats-Unis

François Fornieri, le patron de Mithra, estime qu’il s’agit de l’accord le plus important dans l’histoire de son entreprise.
François Fornieri, le patron de Mithra, estime qu’il s’agit de l’accord le plus important dans l’histoire de son entreprise. - Bruno D’Alimonte.

La nouvelle, dans l’air depuis la célébration de son 20e anniversaire, en septembre, était très attendue par les analystes : le spécialiste liégeois de la santé féminine, Mithra, a conclu un accord de licence et d’approvisionnement aux Etats-Unis de sa pilule contraceptive Estelle (son produit phare, à base de l’hormone estetrol), avec Mayne Pharma. Soit, le deuxième fournisseur de contraceptifs oraux outre-Atlantique depuis qu’il a récupéré le portefeuille de génériques de Teva en 2016. L’entreprise avait tenu le monde de la biotech en haleine mardi matin avec l’annonce de la suspension de son titre à la Bourse de Bruxelles. A sa reprise, il a immédiatement bondi de 8 %.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct