Europa league: Kalidou Koulibaly, la montagne de Naples

©News
©News

Depuis qu’il a rejoint la Péninsule, en juillet 2014, le défenseur a franchi un fameux cap. C’est devenu une montagne. A Naples, Kalidou Koulibaly (1m95) a vite été rebaptisé « K2 » (le 2e pic le plus élevé au monde après l’Everest), une analogie toute trouvée entre ses initiales et son imposante stature. Avec le recul, l’ex-joueur de Genk (3 buts en 64 matches entre 2012 et 2014), la montagne, a surtout dû la gravir. Rien n’a été évident dans son ascension. Le Déodatien (il est né et a grandi à Saint-Dié) a même dévissé l’une ou l’autre fois (il avait échoué une première fois dans le centre de formation de Metz en 2005) avant que son étape limbourgeoise lui donne cette assurance pour hisser sa carrière tout là-haut. « Ce n’est pas un match spécial pour moi », a-t-il confié hier en conférence de presse aux côtés de son entraîneur, Carlo Ancelotti. « Je suis simplement très heureux de retrouver des gens que j’avais côtoyés à l’époque. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct