Genk: pas simple, la vie sans Trossard et Malinovskyi

Mazzù et Ito, «
rescapé
» de la saison dernière.
Mazzù et Ito, « rescapé » de la saison dernière. - P.N.

Les Limbourgeois se doivent de réagir face à Naples pour redresser la barre d’un navire qui commence à tanguer dangereusement. Malgré les discours de façade, l’agitation commence à se faire sentir en coulisses. « Mais il faut laisser du temps à Mazzù », insiste ainsi Hein Vanhaezebrouck. « Si Genk a été champion la saison dernière, c’est avant tout le fruit d’un travail de longue haleine, qui a porté sur trois ans. Là, il repart avec de nouveaux joueurs aux profils différents. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct