Alain Soral est condamné à un an ferme

Alain Soral est condamné à un an ferme
AFP

Alain Soral, 60 ans, qui n’était pas présent à l’audience en juin, a été reconnu coupable d’injure publique antisémite et de provocation à la discrimination, la haine ou à la violence envers les juifs.

Le tribunal correctionnel a suivi les réquisitions du parquet, dénonçant sa « haine obsessionnelle persistante » et « sans la moindre inhibition » envers les juifs.

Les juges ont également dénoncé le fait qu’il cible un jeune public par le biais de son site « Egalité et réconciliation », cherchant « à en imposer sur la base d’un vernis de culture prétendument sérieuse, et à recruter pour son officine Egalité et réconciliation ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct