Amay: le château de Jehay retrouve ses flèches

Des lucarnes devront encore être placées.
Des lucarnes devront encore être placées. - J.-P. D.V.

Une petite brise un peu fraîche, mais pas de pluie. Le château de Jehay faisait, ce mercredi matin, grise mine sous les échafaudages qui cachent une façade en damier dont on ne connaît pas d’équivalent en Belgique, mais le soleil qui pointait le bout de son nez était là pour le réchauffer, ainsi que l’assistance venue assister à une manœuvre exceptionnelle puisqu’il s’agissait de poser sur leur tour les deux flèches de la façade avant du XVIe siècle posées au sol depuis un an.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct