Quelle place laisser à la reconnaissance faciale?

Les algorithmes de reconnaissance faciale ont fait leur apparition dans une série d’aéroports à travers le monde.
Les algorithmes de reconnaissance faciale ont fait leur apparition dans une série d’aéroports à travers le monde. - photonews

Reconnaissance faciale : en voilà une locution qui a résonné dans l’actualité ces derniers mois. Pour indiquer, comme en France ou en Belgique, de nouveaux usages pour une technologie qui facilitera l’identification de personnes recherchées ou suspectes. Ou pour s’inquiéter à l’inverse, comme aux États-Unis ou au Royaume-Uni, – ou elle est semble-t-il davantage déployée – des risques et des dérives inhérents à son utilisation. Pour l’essentiel, ceux-ci ne sont pas neufs puisqu’ils apparaissaient parmi les traits de sociétés futuristes hypercontrolées voire totalitaires dans une série de romans d’anticipation ou de science-fiction. À force d’avancées techniques, tout cela semble toutefois de plus en plus réel.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct