Israël: Binyamin Netanyahou rattrapé par la justice

Tous les regards sont tournés vers le procureur général Avichai Mendelbilt. Mais sa décision n’est pas attendue avant le mois de décembre.
Tous les regards sont tournés vers le procureur général Avichai Mendelbilt. Mais sa décision n’est pas attendue avant le mois de décembre. - Reuters.

Depuis ce mercredi, Binyamin Netanyahou est rattrapé par ses ennuis judiciaires. Dans une salle du ministère de la Justice à Jérusalem-est, la dizaine d’avocats qui le représentent sont entendus par 20 magistrats du parquet. A leur tête, le procureur général Avichaï Mendelblit, l’un des hommes les plus influents d’Israël à ce jour, aura, après quatre jours d’audience censées se terminer lundi prochain – à la veille de Yom Kippour –, la charge de statuer si le Premier ministre doit être mis en examen pour corruption, fraude et abus de confiance. Non immédiate, sa décision devrait tomber en décembre spéculent les experts, et pourrait concerner tout ou partie des trois affaires discutées ces jours-ci.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct