Arlon: Fernand Houdart fermera début 2020 son rideau à la maison de la culture

Fernand Houdart, à gauche, a été chaleureusement remercié par le président de la Maison de la culture, Georges Médinger, pour son travail sans relâche en vue «
d’une offre culturelle de qualité.
»
Fernand Houdart, à gauche, a été chaleureusement remercié par le président de la Maison de la culture, Georges Médinger, pour son travail sans relâche en vue « d’une offre culturelle de qualité. » - M. D.

Il fait partie du paysage culturel arlonais comme Ruquier domine le paysage audiovisuel français, mais ce n’est plus qu’une question de mois. A 68 ans, Fernand Houdart va tirer le grand rideau rouge de la retraite, sans doute à la sortie de l’hiver, après avoir passé 30 ans autour des planches de la Maison de la culture d’Arlon.

Poussé vers la sortie ? « C’est un bel âge pour partir, ce sont les circonstances qui le veulent... Je clos peut-être 45 ans d’une continuité culturelle dans le chef-lieu, qui répond à une attente et à une demande. » L’homme a toujours eu d’excellentes relations avec les élus de la Province, propriétaire des lieux et ceux de la Ville d’Arlon, mais le cadenas placé plus haut l’a souvent irrité. Le dernier décret régissant le fonctionnement des Centres culturels de la Fédération Wallonie-Bruxelles ne sera en tout cas jamais son livre de chevet.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct