Nick Cave transcende la douleur

À 62 ans, Nick Cave livre sa pièce maîtresse.
À 62 ans, Nick Cave livre sa pièce maîtresse. - JUSTIN TALLIS/AFP.

Le monde merveilleux de la pochette de Ghosteen, le dix-septième album studio de l’artiste australien, n’existe pas. Pas plus que l’univers de la fantasy. Mais ce jardin d’Eden, de la pureté et de l’innocence, il fait du bien. Surtout quand on a vécu la plus grande des peines humaines : la perte d’un enfant.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct