Etats-Unis: quel est cet «état profond» brandi par les défenseurs de Trump?

Le président américain a utilisé l’expression une douzaine de fois sur Twitter.
Le président américain a utilisé l’expression une douzaine de fois sur Twitter. - Photo News

Quel est donc ce « deep state », cet « état profond » que les défenseurs de Trump ne cessent de brandir pour signifier leur désaccord avec la procédure de destitution lancée contre leur président ?

Le terme – qui trouve ses origines dans les années 1960 via deux universitaires américains – a refait surface ces derniers jours à la faveur d’une intervention de Stephen Miller sur la chaîne conservatrice Fox News. Ce haut conseiller à la Maison Blanche, invité pour évoquer l’épineuse situation dans laquelle se trouve Donald Trump, a affirmé que la procédure de destitution en cours résultait d’un « état profond ». D’une administration parallèle. De forces occultes à l’œuvre pour nuire à Donald Trump et l’empêcher ainsi de mener à bien son combat contre l’« establishment ». Rien que ça.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct