Olivier de Wasseige : «Si, les patrons wallons vivent avec leur temps»

Olivier de Wasseige, administrateur délégué de l’UWE
: «
Les entreprises wallonnes ne sont pas rétrogrades, elles vivent dans leur temps, sinon elles ne pourraient pas survivre. Elles développent des produits innovants en phase avec les besoins de l’époque.
»
Olivier de Wasseige, administrateur délégué de l’UWE : « Les entreprises wallonnes ne sont pas rétrogrades, elles vivent dans leur temps, sinon elles ne pourraient pas survivre. Elles développent des produits innovants en phase avec les besoins de l’époque. » - BRUNO DALIMONTE.

Plus que sur le fond, la forme aussi a fait grincer quelques dents parmi les patrons wallons, certains estimant qu’il fallait « laver son linge sale en famille », alors que Jacques Crahay évoquait certaines tentatives de le « dégommer de son poste ». Sur le fond, pour rappel, il a dit vouloir lancer un débat sur la transition écologique, estimant qu’il faut que l’on redéfinisse notre manière de consommer, mais que « les dirigeants d’entreprise, eux, ne veulent pas en parler parce que cela met leur business à mal ». Il a ajouté que le modèle économique qui repose sur la croissance « est dans l’impasse, mais le reconnaître est très compliqué pour un dirigeant, car son entreprise dépend de ce modèle ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct