Kosovo: «On attend un changement depuis tant d’années»

Vjosa Osmani en meeting électoral le 25 septembre dernier à Pristina
: en tête dans les sondages, elle pourrait devenir la première femme élue au poste de Premier ministre du Kosovo.
Vjosa Osmani en meeting électoral le 25 septembre dernier à Pristina : en tête dans les sondages, elle pourrait devenir la première femme élue au poste de Premier ministre du Kosovo. - Reuters.

Reportage

Allongé dans l’herbe non loin des facultés encore désertes en cette fin septembre, Fisnek fait la grimace. Cet étudiant en art aux cheveux longs n’est pas sûr de se rendre aux urnes ce dimanche. «  Il faudrait aller voter pour obtenir ce changement qu’on attend depuis tant d’années », concède-t-il. « Vingt ans qu’on l’attend… Ce sont toujours les mêmes qui promettent le changement depuis la fin de la guerre, et c’est seulement mauvais. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct