Sebastian Coe au «Soir»: «Certains n’ont aucune idée de l’impact social, culturel et politique du sport»

Sebastian Coe veut «
voir le sport aller un peu partout
».
Sebastian Coe veut « voir le sport aller un peu partout ». - Photo News.

Entretien

Fraîchement réélu à l’unanimité à la tête de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), le Britannique Sebastian Coe a particulièrement apprécié les Mondiaux de Doha, les troisièmes sous sa gouvernance après ceux de Pékin (2015) et de Londres (2017). Après s’être levé, comme tous les jours, à 6 h 30 pour une séance de fitness en compagnie de l’ex-décathlonien Daley Thompson, son meilleur ami, il nous a accordé une longue interview à l’heure de la clôture de cette compétition. Qui s’est mieux terminée qu’elle n’avait commencé, surtout sur le plan de l’ambiance générale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct