Brexit: des options créatives pour éviter la demande d’un report

Steve Barclay, le ministre britannique chargé du Brexit
: prêt à «
discuter
»...
Steve Barclay, le ministre britannique chargé du Brexit : prêt à « discuter »... - Reuters

Boris Johnson l’a encore répété ce vendredi : pas question de demander un report du Brexit aux dirigeants européens, « c’est le nouvel accord ou une sortie sans accord – mais pas de délai ». Cependant, l’exécutif semble explorer les options les plus créatives pour éviter de devoir effectivement réclamer un report, comme l’exige la loi.

Première possibilité bien sûr, trouver un accord avant le 19 octobre. L’Union européenne semble sceptique sur la solution proposée pour la frontière irlandaise, mais « reste ouverte », a répété sur la BBC le Premier ministre letton Krisjanis Karins ce dimanche. De son côté, le ministre du Brexit Steve Barclay se dit prêt à « discuter » et parle de la solution Johnson comme d’une « base de dialogue ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct