Brux-ils Brux-elles: la fracture est sociale, pas linguistique

En 1997, le ministre bruxellois flamand Vic Anciaux et le ministre-président bruxellois francophone signent ensemble l’accord qui fonde Bruxelles comme Capitale européenne de la culture de l’an 2000.
En 1997, le ministre bruxellois flamand Vic Anciaux et le ministre-président bruxellois francophone signent ensemble l’accord qui fonde Bruxelles comme Capitale européenne de la culture de l’an 2000. - BELGAIMAGE.

D’abord ça causait boudoir et salon de thé, Paris-sur-Senne, c’était facile. Après, ça s’est corsé, l’accent et donc l’écoute de la conversation. Scandinave, jusqu’à (l’arrêt) Lombardie. Méditerranéen dans la longue descente au fond des cuves du Wiels. Et puis on a perdu le fil. Tram de Babel, ce 97 qui sautille de Louise à Uccle par le bas de Forest. Toutes les langues à bord, deux dans le micro : Barrière-Bareel, Châtaignes-Kastanjes, Monaco-Monaco.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct