Donald Trump lâche ses alliés kurdes et se retire du nord de la Syrie

Des Kurdes syriens le 6 octobre autour d’un véhicule militaire américain près de Ras al-Ain, à la frontière turque.
Des Kurdes syriens le 6 octobre autour d’un véhicule militaire américain près de Ras al-Ain, à la frontière turque. - AFP.

Analyse

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct