Inquiétude pour le stade

En filigrane du débat sur Neo, l’avenir du stade. Surtout après que Rudi Vervoort a confirmé, au Parlement bruxellois, que le projet de rénovation du Roi Baudouin (soutenu par l’Union belge et Golazo) n’a bénéficié, jusqu’ici, que de « quelques déclarations d’intention ». En clair, on ne se bouscule pas au portillon pour rénover l’infrastructure. « Et ce n’est pas la Ville qui va payer seule », martèle-t-on à l’hôtel de ville de Bruxelles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct