Rafael Correa: «Contrer le chaos à Quito»

Des dizaines de milliers d’Indiens en colère marchent sur la capitale, Quito.
Des dizaines de milliers d’Indiens en colère marchent sur la capitale, Quito. - AFP.

ENTRETIEN

Depuis une semaine, l’Équateur est en ébullition. La suppression des subventions sur les prix de l’essence et du diesel, qui ont fortement augmenté, couplée à un plan de flexibilisation des emplois voulu par le président Lenin Moreno, a mis le feu aux poudres. Des dizaines de milliers d’Indiens, mobilisés par leur confédération, la Conaie, marchaient sur la capitale Quito, des routes étaient bloquées par des barrages dans la plupart des 24 provinces, et les syndicats ont organisé des grèves qui paralysent le pays.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct