Prix littéraires: l’étau se resserre

@ Francesca Mantovani.
@ Francesca Mantovani.

Ce mardi, les jurys du Fémina et du Renaudot ont resserré l’étau et annoncé leurs deuxièmes sélections dans la course aux prix littéraires automnaux, comme l’avaient fait avant eux les jurys du Goncourt et du Médicis.

L’écrémage continue, et il ne reste désormais plus que 32 titres repris, dont un paquet le sont à plusieurs occasions, comme La part du fils de Jean-Luc Coatalem chez Stock ou Le ciel par-dessus le toit de Nathacha Appanah chez Gallimard. Sans se risquer à quelque pronostic que ce soit, Gallimard domine toujours largement la course au prix, avec un quart des sélections. S’il n’y aura que 4 élus la maison d’édition parisienne se place aux avants-postes, tandis qu’Actes Sud, deux fois consacré avec le Goncourt en 2018 et 2017, ne place aucun roman cette fois dans les sélections.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct