Les frituristes sur la pub sexiste de Bicky Burger: «C’est trop bête pour être pris au sérieux»

Les frituristes sur la pub sexiste de Bicky Burger: «C’est trop bête pour être pris au sérieux»
Bruno D’Alimonte

La campagne en ligne lancée par le producteur néerlandais Izico pour son produit de friture Bicky suscite une très forte réprobation d’une partie de l’opinion publique, car elle repose sur un visuel pouvant être interprété comme une incitation à la violence faite aux femmes. Le Jury d’éthique publicitaire (JEP) a ainsi déjà reçu des centaines de plaintes contre cette publicité.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct