Débat: faut-il désobéir pour faire avancer une cause?

En mai dernier, les militants d’Extinction Rebellion avaient déjà mené une action à Paris. Celle-ci visait à alerter contre le déclin de la biodiversité.
En mai dernier, les militants d’Extinction Rebellion avaient déjà mené une action à Paris. Celle-ci visait à alerter contre le déclin de la biodiversité. - Hans Lucas

Au printemps dernier, la mobilisation face à l’urgence climatique passait par des manifestations. Comme en témoignent les blocages opérés par les militants du mouvement Extinction Rebellion depuis quelques jours dans différentes villes dans le monde, elle prend désormais la forme d’actions coups de poing. Entre les deux semble-t-il une mue vers un registre de mobilisation toujours non violent mais un peu plus « dur » tout de même puisque les blocages et les actions non déclarées froissent quelques interdictions légales et pourraient d’ailleurs ponctuellement entraîner des poursuites judiciaires. D’où cette question : faut-il désobéir pour faire avancer la cause climatique ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct