L’agent Jacques Lichtenstein au «Soir»: «Quand Van Holsbeeck transfère un joueur comme Hawsawi, il sait que c’est un canasson»

Jacques Lichtenstein sort de sa discrétion habituelle.
Jacques Lichtenstein sort de sa discrétion habituelle. - Belga image

Alors que vous avez été discret toute votre carrière, depuis un an, vous avez décidé de parler des dérives du milieu. Pourquoi ?

C’est parce que la justice a pris l’initiative d’aller chercher des preuves que j’ai décidé de parler. Mon seul objectif n’est pas de faire parler de moi, ni de casser du sucre, mais de faire avancer les choses, même si la justice n’a pas besoin de moi pour cela.

Mais ce milieu vous a nourri pendant trente ans…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct