La santé économique des hôpitaux reste préoccupante

La santé économique des hôpitaux reste préoccupante
Belga

Il y a d’abord une bonne nouvelle : le nombre d’hôpitaux déficitaires est en baisse. 44 % d’entre eux étaient dans le rouge en 2017, contre 32 % en 2018. Mais ce n’est pas pour autant que l’analyse Maha (Model for Automatic Hospital Analyses) 2018 de Belfius délivre un diagnostic plus optimiste que les précédentes années : la situation des hôpitaux belges – qu’ils soient généraux, universitaires, publics ou privés – reste préoccupante.

Certes, leur chiffre d’affaires a augmenté de 5,2 % entre 2017 et 2018, pour atteindre 15,5 milliards d’euros. Ensemble, ils réalisent un résultat d’exploitation de 230 millions d’euros. Mais abstraction faite des éléments exceptionnels, leur résultat courant ne s’élève qu’à 31 millions, soit 0,2 % du chiffre d’affaires. « Cela signifie que la moindre perturbation des revenus peut avoir des conséquences catastrophiques dans le secteur », commente Belfius.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct