Carla dal Forno Look up sharp

<span>Carla dal Forno</span> Look up sharp

Qu’il est beau, le son de l’artisan ! Fait chez soi dans son salon avec amour et passion. À l’instar d’Anika, princesse gothique restée dans l’ombre, Carla dal Fonte a retrouvé l’essence du post-punk.

Avec ses mélodies claires et ses chansons à gueule d’atmosphère. Avec cette basse monolithique, cette boîte à rythmes et cette voix venue de loin, venue des âges et des temps anciens, la chanteuse australienne passée par Berlin, mais aujourd’hui basée à Londres, nous plonge dans un univers hanté fait de rêves gothiques et de romantisme noir. Telle la Carmilla de Sheridan Le Fanu, Carla est une vampire qui a vécu mille ans et relate en chansons ses peines et souffrances.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct