Littérature: le Nobel met le cap sur l’est de l’Europe

Olga Tokarczuk lauréate du Nobel de littérature 2018 et Peter Handke lauréat de 2019.
Olga Tokarczuk lauréate du Nobel de littérature 2018 et Peter Handke lauréat de 2019. - REUTERS.

Ni l’Afrique, que certains espéraient, ni l’Amérique, qui semblait une évidence, et encore moins l’Asie ou l’Océanie : l’Europe se trouve à la fête avec la proclamation des deux Prix Nobel de littérature, celui de 2018 reporté pour des raisons expliquées par ailleurs, et celui de cette année. Une femme, quand même, c’était bien le moins après le scandale sexuel qui avait ébranlé l’Académie suédoise.

Une femme

Cette femme, lauréate pour 2018, s’appelle Olga Tokarczuk, elle est polonaise. Née en janvier 1962, elle a d’abord publié des poèmes avant de s’attaquer aux romans qui allaient la faire connaître dans son pays d’abord, dans ceux où elle avait été traduite ensuite (la Grande-Bretagne et la France, en particulier) et, dorénavant, dans le monde entier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct