Halle: le tueur avait prévu un massacre comme à Christchurch

Le ministre-président de Saxe-Anhalt Reiner Haseloff, le président allemenadt Frank-Walter Steinmeier et sa femme Elke Budenbender devant une synagogue de Halle.
Le ministre-président de Saxe-Anhalt Reiner Haseloff, le président allemenadt Frank-Walter Steinmeier et sa femme Elke Budenbender devant une synagogue de Halle. - Reuters

L’Allemagne s’est réveillée au lendemain de l’attentat avec le sentiment d’un lourd échec dans la lutte contre l’antisémitisme. « Ce qui s’est passé mercredi à Halle est une honte pour notre pays au regard de notre histoire », a déclaré Horst Seehofer, le ministre de l’Intérieur, effondré par cet acte terroriste d’extrême droite qui a fait deux morts et deux blessés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct