Un entrepreneur accuse Nethys et le bureau BDO de faux en écriture

Un entrepreneur accuse Nethys et le bureau BDO de faux en écriture

Le bureau d’audit BDO, mandaté il y a peu par Enodia pour vérifier les évaluations des sous-filiales Voo, Win et Elicio, connaît bien Nethys : cette dernière lui a demandé en 2018 de relever les surfacturations dont se serait rendu coupable un sous-traitant chargé de travaux de génie civil. La fraude, avait conclu BDO, s’élèverait à au moins quatre millions d’euros. Contestant cette expertise, estimant qu’elle est emplie de documents et même de photos falsifiés, criant au coup monté, l’entreprise Agec a à son tour déposé plainte pour faux et usage de faux. A l’encontre de Nethys, de BDO, de deux cadres de Voo et de X. Le bureau BDO nie avoir commis la moindre irrégularité et affirme s’être appuyé sur des « éléments concrets ». Les responsables de la société Nethys, occupés sur d’autres fronts jeudi, n’ont pu être joints.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct