Extinction Rebellion porte l’urgence climatique au palais royal

Des membres d’Exctinction Rebellion lors d’une action au mois de juin dernier, à Bruxelles.
Des membres d’Exctinction Rebellion lors d’une action au mois de juin dernier, à Bruxelles. - DOMINIQUE DUCHESNES

Si tout se passe comme prévu, le palais royal de Bruxelles, sur la place des Palais, devrait connaître un événement inhabituel, samedi vers 14 heures. Enfin, si tout se passe comme le prévoient les militants du mouvement Extinction Rebellion Belgique qui appellent la population à occuper les jardins du palais et à y tenir des « assemblées populaires » autour de diverses thématiques (démocratie délibérative et politique partisane, transition socialement juste, énergie, mobilité, alimentation durable…). Par la même occasion, et constatant « avec effroi l’incapacité de nos gouvernements successifs à remplir leur devoir fondamental en ce qui concerne la protection de notre environnement », ER appelle le Roi à sortir de sa traditionnelle et obligatoire réserve et à déclarer « l’urgence climatique ». L’année dernière, Greenpeace avait également adressé semblable missive au souverain sans obtenir de réponse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct