Nike met fin à l’Oregon Project après la suspension de Salazar pour dopage

photo news
photo news

«  Cette situation, ainsi que d’autres allégations infondées, perturbe de nombreux athlètes et les empêche de se concentrer sur leur entraînement et leurs compétitions », a déclaré le PDG du géant américain de l’équipement sportif, Mark Parker, dans un message interne à ses équipes. « J’ai donc pris la décision de mettre fin à l’Oregon Project. »

Parker nie toute implication de la marque.

« Ce sont des affirmations sans fondement », a-t-il en effet affirmé au magazine Runner’s World.

Le camp d’entraînement dédié essentiellement à la préparation des disciplines d’endurance comme le marathon était dirigé par Alberto Salazar avant que l’USADA (l’agence américaine antidopage) ne le condamne à une suspension de quatre ans pour avoir proposé des produits interdits à ses athlètes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct