L’immense défi d’Eliud Kipchoge: le Kényan va tenter ce samedi de courir un marathon en moins de deux heures

epa
epa

À bientôt 35 ans, le Kényan, champion olympique en 2016 et détenteur du record du monde (2h01 : 39.), est au faîte de sa carrière, à l’heure de s’attaquer pour la deuxième fois à l’une des dernières barrières mythiques du sport.

Convaincu que l’homme n’a de limites que celles qu’il se fixe, il va tenter samedi à Vienne de passer sous la barre des deux heures au marathon, lors d’un événement intitulé « 1h59 challenge » et parrainé par le groupe pétrochimique britannique Ineos.

En 2017 à Monza, en Italie, lors du projet « Breaking2 » de Nike, il avait fini en 2h00 : 25. Ce chrono n’avait pas été homologué par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), à cause des conditions particulières : voiture assurant le tempo et lièvres le protégeant du vent.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct