Allah-Las Lahs

<span>Allah-Las</span> Lahs

À force de trimballer « leur » Californie un peu partout, ça devait arriver : voilà que leur son s’est ouvert à d’autres influences. Discrètement. Ou par des voies détournées : les Allah-Las s’expriment désormais aussi en espagnol, en japonais (?) et en portugais, avec ce « Prazer em te conhecer » insouciant, chanté par le batteur Matt Correia.

Si les harmonies vocales ont toujours aussi lumineuses, ici et là, les guitares cristallines semblent gagnées par un peu de gravité (« Holding pattern » par exemple, en ouverture). Et avec « Roco ono », les Californiens se fendent d’un instrumental qui devrait plaire aux Texans voyageurs de Khruangbin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct