La poésie de Carolyn Carlson

La chorégraphe américaine Carolyn Carlson aime se définir comme une poétesse visuelle plus que comme une chorégraphe ou une danseuse.
La chorégraphe américaine Carolyn Carlson aime se définir comme une poétesse visuelle plus que comme une chorégraphe ou une danseuse. - Laurent Paillier / photosdedanse.com

Pieds nus, expressions marquées, gestes amples. Dans les années septante, l’Américaine Carolyn Carlson bousculait le monde bien rangé de la danse en introduisant les principes du Modern ballet américain en Europe, et à l’Opéra de Paris notamment. Sa danse libre, mêlant improvisation, mouvements répétitifs et imagés, provoque alors des réactions extrêmes et opposées. Adulée par certains, elle est massivement rejetée par d’autres mais devient malgré tout l’une des grandes figures du renouveau de la danse en France.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct