Les réseaux sociaux, nouvelle arme de solidarité massive

Maureen, une cheffe scoute, a lancé une communauté «
Camp zéro déchet
» à destination de toutes les unités intéressées.
Maureen, une cheffe scoute, a lancé une communauté « Camp zéro déchet » à destination de toutes les unités intéressées. - Dominique Duchesnes.

Il se crée sur Facebook des attroupements virtuels qui rappellent ces foules éphémères décrites par Le Bon et reprises par Freud. Elles semblent surgir du néant virtuel, au gré du chaos algorithmique. Et pourtant, elles se forgent autour d’intérêts communs, de causes inspirantes et, souvent, d’une volonté farouche de faire bouger le monde, bien réel celui-là.

On les appelle les « communautés positives », terme popularisé par le journaliste Howard Rheingold au début des années 2000. Elles seront au cœur de La semaine numérique, événement participatif et décentralisé qui, du 14 au 25 octobre, propulsera l’éducation aux médias numériques pour le grand public aux quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct