«Le véganisme, une hérésie»

Professeure de nutrition animale à la faculté de médecine vétérinaire de l’ULiège, Marianne Diez affirme que 27 % des végans donnent une alimentation végane à leurs animaux. D’autres végans affirment qu’ils pourraient être intéressés s’ils pouvaient être sûrs qu’un aliment complet et sans risque de carence se trouvait sur le marché, si cet aliment était validé par un vétérinaire, ou qu’il était plus facilement disponible. De tels aliments commencent à se trouver en magasin pour les chiens. « C’est à déconseiller car c’est de qualité médiocre », commente la vétérinaire. « Il faut au minimum les associer à des œufs et du fromage blanc. » Concernant les chats, le véganisme « est une hérésie », clame Marianne Diez, « car le chat est un carnivore pur. C’est une faute professionnelle que de ne pas mettre en garde les propriétaires contre les risques sanitaires encourus ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct