Les partis changent de président, le fédéral en pâtit

Le premier tour pour la succession de Charles Michel (MR) se tient le 12/11.
Le premier tour pour la succession de Charles Michel (MR) se tient le 12/11. - EPA.

Il y a eu le CDH (en janvier) puis Ecolo (septembre) et il y aura la N-VA (en novembre 2020). Ces trois-là exceptés, tous les partis susceptibles de participer à une future coalition fédérale sont engagés dans une élection présidentielle interne. Les plus proches concernent le PS (18 et 19 octobre) et Groen (19 octobre). Suivront le SP.A (9 novembre), le MR (premier tour le 12 novembre), Défi (1er décembre), le CD&V (6 décembre) et l’Open VLD (mars 2020).

Pendant ce temps, le duo de préformateurs s’échine à trouver des convergences entre des familles politiques qui, pour la plupart, ont reculé lors du dernier scrutin. Et, pour certaines, où la compétition interne promet d’être disputée. Au point d’influencer la donne fédérale, déjà compliquée à souhait ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct