L’antipolonaise: un Nobel de littérature détesté par la droite nationaliste

«
Nous devrions avoir conscience en Pologne que nous faisons partie d’un plus grand ensemble
» avait délaré Olga Tokarczuk.
« Nous devrions avoir conscience en Pologne que nous faisons partie d’un plus grand ensemble » avait délaré Olga Tokarczuk. - Reuetrs

Portrait

A l’annonce, par l’Académie suédoise de l’attribution du prix Nobel de littérature 2018, à Olga Tokarczuk, l’une des premières réactions du gouvernement à Varsovie a été d’annoncer… une exonération spéciale de la récompense de l’impôt sur le revenu, qui se serait élevé à 10 % des 9 millions de couronnes (830.000 euros).

Même si tous les dirigeants polonais se sont également empressés de féliciter la lauréate et de se réjouir de ce nouveau succès à l’étranger de la littérature nationale, la consécration d’Olga Tokarczuk ne va pas sans un certain embarras pour le parti ultraconservateur au pouvoir, en mauvais termes avec les artistes et Olga Tokarczuk en particulier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct