Un dernier sursis jusqu’à dimanche pour Tsipras

On n’attendait pas de décision ce mardi mais bien une «<134>direction politique<134>». © Reuters
On n’attendait pas de décision ce mardi mais bien une «<134>direction politique<134>». © Reuters - Reuters

Ce serait un dernier sursis, dans cette saga faite d’échéances ultimes qui ont été systématiquement dépassées pour en refixer de nouvelles, tout aussi vainement ultimes. Mais à l’issue du sommet de la zone euro convoqué dimanche soir afin d’envisager avec Alexis Tsipras les conséquences à tirer du référendum, où 61 % des Grecs ont rejeté la proposition d’accord « argent frais contre réformes », le président du Conseil Donald Tusk s’est voulu plus tranchant que jamais : « Ce soir, je dois être très clair, la date finale, c’est la fin de la semaine ». Car c’est un nouveau sommet extraordinaire de la zone euro que le Polonais a d’ores et déjà convoqué pour dimanche 16 heures. Lequel sera suivi dans la foulée d’un sommet des 28. Pas bon, pas bon du tout, ont tout de suite compris les journalistes…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct