L’Eintracht Francfort condamné à un huis clos partiel face au Standard en Europa League

L’Eintracht Francfort condamné à un huis clos partiel face au Standard en Europa League

La Commerzbank-Arena de Francfort (51.500 places) n’affichera pas complet, le 24 octobre lors de la visite du Standard en Europa League. C’est que pour les débordements de ses supporters (jets d’objets, blocage des escaliers), à la fin du mois d’août face à Strasbourg, le club allemand a été condamné par l’UEFA, en appel, à une amende de 48.000 euros et un huis clos partiel. Ce qui signifie concrètement que le bloc situé au cœur de la tribune donnant sur le tunnel d’entrée restera vide.

Mais ce n’est pas tout. L’UEFA a également ouvert une procédure disciplinaire contre l’Eintracht et Vitoria après que la police ait été obligée d’intervenir de manière musclée, le 3 octobre lors du duel entre ces deux équipes au stade D. Alfonso Henriques de Guimaraes. La Commission de discipline de l’UEFA prononcera ses sanctions jeudi prochain, le 17 octobre, sachant que le club allemand est en sursis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct