De nouveaux heurts en Equateur: Moreno propose un «dialogue direct» aux manifestants

De nouveaux heurts en Equateur: Moreno propose un «dialogue direct» aux manifestants
AFP

Le président équatorien Lenin Moreno a proposé vendredi aux manifestants qui protestent contre les réformes économiques de son gouvernement de «dialoguer directement» avec lui, après un regain des violences à Quito.

«Je fais un appel aux dirigeants pour dialoguer directement avec moi», a déclaré le chef de l’Etat dans une brève allocution télévisée, alors que de nouveaux affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont éclaté vendredi dans plusieurs endroits de la capitale, quadrillée par la police et l’armée.

«Il est indispensable de faire baisser la violence (...) Le pays doit savoir que nous avons la volonté de dialoguer», a ajouté le président. La veille, les responsables indigènes, fer de lance de la contestation sociale, avaient appelé à «radicaliser» les actions de protestation, après avoir rejeté le dialogue soutenu par l’ONU et l’Eglise catholique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct