Nethys: Stéphane Moreau estime avoir été jugé «comme un socialiste et non comme un CEO»

Stéphane Moreau
Stéphane Moreau - Belga

Je n’ai pas eu un procès de dirigeant économique mais bien de militant socialiste», fustige samedi dans les colonnes de Sudpresse Stéphane Moreau, qui s’apprête à quitter son poste d’administrateur-délégué de Nethys.

«Si je n’avais pas été bourgmestre d’Ans, on aurait dit que j’avais une rémunération comme les autres CEO d’entreprises de ce type», affirme Moreau. «On m’a trouvé beaucoup de défauts, mais on ne m’a jamais reproché mes qualités de manager.»

Le futur ex-CEO estime que le décret gouvernance ne «permet plus de fonctionner en milieu industriel concurrentiel» en raison de «contraintes administratives qui ne sont pas gérables».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct