60% des femmes en Europe disent avoir subi le sexisme au travail

60% des femmes en Europe disent avoir subi le sexisme au travail
Belga

Quelque 60% des femmes en Europe rapportent avoir déjà été victimes d’au moins une forme de violence sexiste ou sexuelle au travail, selon une étude Ifop réalisée auprès de plus de 5.000 femmes dans cinq pays et publiée samedi.

Pour les femmes concernées, le phénomène n’est pas forcément un lointain souvenir: 21% des femmes disent avoir subi de tels faits au cours des 12 derniers mois (et même 42% des moins de 30 ans), selon cette étude réalisée pour la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation européenne d’études progressistes (FEPS).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct